Sucre dans les urines

1612769-inline

«Le laboratoire a découvert des traces de sucre dans mes urines. Cela signifie-t-il que je suis diabétique?»

Un test révélant la présence de sucre dans vos urines ne fait pas de vous une diabétique. Dans la plupart des cas, le corps répond à l’augmentation du taux de glycémie par une production accrue d’insuline, réglant ainsi le problème avant la visite médicale suivante chez le médecin. Mais certaines femmes, en particulier les diabétiques ou celles qui ont des tendances au diabète, peuvent ne pas produire de quantités suffisantes d’insuline pour contrôler l’augmentation du sucre dans le sang, ou posséder des tissus résistants à l’insuline. D’une manière ou d’une autre, elles continuent à présenter des niveaux de sucre élevés dans le sang. Chez les femmes qui n’étaient pas diabétiques auparavant, cette affection s’appelle diabète gestationnel.

Si lors de votre prochaine visite, le taux de sucre dans vos urines reste élevé, votre médecin peut prescrire un examen de glycémie qui révélera de façon précise la réponse de votre corps face au sucre dans les vaisseaux. Habituellement, ce test est effectué entre cinq mois et demi et six mois et demi afin de dépister le diabète. Certains symptômes peuvent indiquer le développement du diabète pendant la grossesse : faim et soif démesurées, mictions (envies d’uriner) abondantes.

Environ 4 % des femmes enceintes développent un diabète gestationnel et ce taux augmente avec l’âge de la mère. Ce diabète occasionnel disparaît en général après l’accouchement, mais peut réapparaître plus tard dans la vie. Les femmes qui ont développé un diabète de grossesse devraient donc prendre certaines mesures préventives notamment surveiller leur poids et leurs habitudes alimentaires, faire de l’exercice, éviter les pilules estro-progestatives et consulter régulièrement leur médecin afin d’éviter toute rechute.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Sucre dans les urines | Guide de Nourrison