Toxémie et éclampsie

51878d01f6_medoc_grossesse_c__Dmitry_Naumov_-_Fotolia.com (1)

« Une de mes amies a été hospitalisée pour une toxémie. Quels en sont les symptômes? »

La toxémie gravidique est une maladie grave de la 1re grossesse (primipare), caractérisée par une hausse de tension artérielle, une protéinurie (albumine dans les urines) et l’augmentation ou l’apparition rapide d’œdème. La toxémie peut être suivie d’éclampsie, très grave, marquée de convulsions et d’hématomes rétro placentaires (décollement brutal, souvent important, du placenta, entraînant fréquemment la mort de l’enfant et des troubles de coagulation sanguine chez la mère), voire de coma.

Elle est plus fréquente après la 26e semaine, au cours de la première grossesse. Elle touche les femmes qui souffrent d’hypertension préalablement à leur grossesse (cette hypertension est souvent découverte au cours de la 1re consultation prénatale). Chez les femmes qui reçoivent des soins prénatals réguliers, on peut la diagnostiquer et la traiter précocement. Même si les visites de routine chez le médecin semblent être une perte de temps pour les grossesses sans problèmes, c’est pourtant au cours de ces consultations qu’on peut dépister des signes précoces de toxémie gravidique. Aussi ne les négligez pas.

Si vous voyez votre médecin régulièrement, que vous n’avez pas de prise de poids soudaine, ni œdème subit aux mains et au visage, ni maux de tête ou troubles de vision, ni troubles gastriques, vous n’avez pas à redouter de toxémie.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Toxémie et éclampsie | Guide de Nourrison