Varicelle

SANY0063

La varicelle est une affection assez bénigne mais peut-être l’une des plus contagieuses parmi les maladies infectieuses de l’enfance. Votre enfant est déjà contagieux vingt-quatre heures avant l’éruption, et il le demeure jusqu’à la chute des croûtelles. Le virus de la varicelle est le cousin de celui qui provoque le zona, aussi voit-on des adultes faire un zona après avoir été au contact d’un varicelleux.

A ses débuts, la varicelle provoque une fièvre de 38 à 39 °C, mais, chez les tout petits, c’est à peine si la température s’élève. L’éruption n’est parfois précédée d’aucun signe annonciateur. Celle-ci se développe par vagues successives sur une durée de trois ou quatre jours. Au début, elle présente des papules rouge foncé qui, en quelques heures, se recouvrent chacune d’une vésicule ressemblant à une goutte d’eau. Ces vésicules se dessèchent, une croûte se forme et tombe. L’éruption apparaît d’abord sur le tronc, s’étend au visage, au cuir chevelu, aux bras et aux pieds. Dans les cas les plus sérieux, elle peut envahir la bouche, le nez, les oreilles, le vagin et l’anus.

Que faire ?

Le plus important est d’empêcher l’enfant de se gratter. S’il arrache une croûtelle, la vésicule peut s’infecter et laisser une cicatrice. Le mieux, pour calmer les démangeaisons, est de tamponner les vésicules avec une lotion calmante. Coupez les ongles de l’enfant aussi court que possible pour minimiser les risques de surinfection s’il arrachait une croûtelle. Les démangeaisons sont si violentes qu’elles peuvent empêcher le petit de dormir. Demandez un sédatif au médecin. Dans la mesure du possible, supprimez les couches (si l’enfant est très jeune) pour ne pas propager l’infection dans la région ano-vaginale.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Varicelle | Guide de Nourrison